Poster un commentaire

AIRCHEO, Festival du film archéologique de Toulouse, les 22 et 23 novembre 2013

Affiche AIRCHEO 2013

Affiche AIRCHEO 2013

L’association AIRCHEO, en partenariat avec le Musée Saint Raymond de Toulouse, organise le Festival du Film Archéologique de Toulouse les 22 et 23 novembre 2013.
 

Il sera alors question de présenter, sous une forme vivante et accessible, les résultats de travaux archéologiques menés à ce jour et de permettre un échange entre archéologues, scientifiques, professionnels de l’image et le public.
 

 

A Toulouse, Salle Nougaro et Salle Sénéchal. Entrée gratuite.

Plan (Mappy)

Plan (Mappy)

Programme : 

Salle Nougaro
Vendredi 22 novembre à 20 h

 Papa Néandertal

Réalisation : Morad Aït-Habbouche

Production : Elle est pas belle la vie !
France – 2010 – Durée : 65 mn
Il y a moins de 10 000 ans, Néandertal et Homo-Sapiens, notre ancêtre direct, n’ont pas seulement cohabité, ils ont aussi eu d’autres relations… Grâce à l’Institut Max Planck de Leipzig, en Allemagne, il est établi que ces relations sont crédibles et les recherches menées sur le décryptage de près de 60% du génome de Néandertal montrent qu’il nous aurait légué 4% de ses gênes. Ce film revisite l’histoire de notre vision sur Néandertal.  

 

Quand les Gaulois perdaient la tête
Réalisation : David Geoffroy (Court-jus Productions)
Production : Montpellier agglomération et ANCR
France – 2011 – Durée : 13 mn
Dans le cadre des pratiques rituelles des Celtes, des Ibères et des Grecs en Provence, ce film présente un rituel terrifiant et extraordinaire des Gaulois. On apprend notamment qu’ils aimaient beaucoup couper les têtes de leurs ennemis vaincus, souvent d’ailleurs leurs proches voisins, également celtes, avec lesquels les conflits étaient monnaie courante. Tranchées à l’arme blanche, ces prises de guerre étaient ensuite exposées sur des poteaux ou contre des remparts de la ville. Leur surface crânienne percée de clous et sculptée de fines entailles reste à ce jour une énigme sur le site de Caylar dans le Gard.

 

La fin de l’âge des Pyramides
Réalisation : Frédéric Wilner
Production : ARTE France/ Iliade Productions, Le Crépuscule des Civilisations /les Films de l’Odyssée
France – 2012 – Durée : 52 mn
Entre 2 500 et 2 200 avant notre ère s’épanouit le long du Nil l’une des civilisations des plus brillantes de l’histoire de l’humanité. Pourtant, cinq siècles après sa naissance, l’Ancien Empire – l’âge d’or de l’Egypte ancienne – s’effondre à la suite d’une terrible révolution qui laisse les monuments pharaoniques en cendres. Comment une civilisation si prestigieuse a-t-elle pu ainsi s’éteindre ? Pourquoi les Egyptiens ont-ils renversé un pouvoir qu’ils considéraient jusque là comme sacré. L’archéologue Audran Labrousse mène l’enquête sur les lieux de la catastrophe et met en évidence un enchaînement inexorable qui conduit le pays à l’éclatement.

 

Les voyages du cloître
Réalisation : Py Films Productions
Production : Henri Louis Poirier
France – 2009 – Durée : 19 mn
Fondé par Guilhem, un guerrier et un grand voyageur, l’abbaye de Gellone, actuellement Saint-Guilhem-le-Désert, a connu au fil des siècles des aventures déroutantes.
Son cloître richement sculpté – l’une des merveilles du monde au Moyen Ậge – s’est retrouvé successivement profané, abandonné et vendu, éparpillé, enfin racheté et « remonté », à la manière américaine, au Cloisters Museum de New York, en 1911. Aujourd’hui, en France, des archéologues et architectes tentent de reconstituer en 3D le cloître disparu, en remettant à leur place initiale les éléments sculptés.

 

Salle du Sénéchal
Samedi 23 novembre à 14 h

 

Les messagers de Lascaux
Réalisation : Bernard Férié
Production : Grand Angle Productions
France – 2010 – Durée : 52 mn
Les peintures paléolithiques de Lascaux, véritable sanctuaire de la préhistoire, sont soumises au regard d’artistes et de spécialistes d’aujourd’hui. Leur vision décalée nous dérange et oblige à s’interroger sur les motivations de ces créateurs de génie. Ils tentent d’apporter une interprétation, au-delà de l’émotion, de l’émerveillement et du trouble que suscite la visite de la grotte au décor dont la fraîcheur, après 17 000 ans, étonne toujours.

 

Une dame, des pierres, des hommes
Réalisation : Paul Rambaud-Claude Delahaye
Production : CNRS Images
France – 2011 – Durée : 26 mn
La dame d’Elche, buste de pierre découvert le 4 août 1917 à Elche (Alicante, Espagne), est d’abord acquise par le Louvre, vaguement définie comme un objet d’art gréco-phénicien, elle retourne au Prado en 1941, puis au Musée Archéologique National Espagnol de Madrid.
Sa datation, son inspiration artistique, sa facture, l’origine de sa pierre, posent questions.
Ce film propose des réponses à toutes ces interrogations.

 

Le parfum retrouvé
Réalisation : Luc Ronat
Production : CNRS Images
France – 2012 – Durée : 28 mn
Sur les sites de Pompéi, Paestum, Herculanum…en Italie, des découvertes archéologiques de divers flacons vont permettre d’approfondir les connaissances sur les parfums fabriqués et utilisés dans l’Antiquité. Jean-Pierre Brun, archéologue au centre Jean Bérard de Naples, et Xavier Fernandez, chimiste au LCMBA, réunissent leurs compétences et travaillent ensemble pour retrouver les fragrances d’un parfum millénaire, le parfum à la rose d’Italie.

 

Le mystère des momies coptes d’Antinoé
Réalisation : Jacquie Bastide
Coproduction : Jean-Jacques Beineix et Carine Leblanc (Cargo Films). ARTE France, CNRS Images
France – 2012 – Durée : 52 mn
Au Ier siècle de notre ère l’Egypte, comme l’ensemble de la Méditerranée, devient chrétienne. La civilisation copte d’Antinoé tombe par la suite dans l’oubli pour réapparaître au 19e siècle, grâce à l’archéologue Albert Gayet qui entreprend la collecte des momies d’Antinoé en moyenne Egypte. De nouveau oubliée, c’est un siècle plus tard que le Louvre entreprend avec une équipe pluridisciplinaire l’étude d’un ensemble qui comprend 39 momies, 5000 textiles et une quarantaine d’objets.

 

Chantier gaulois
Réalisation : Bruno Canredon
Production : Le village gaulois de Saint-Julien/DRAC Midi-Pyrénées
France – 2013 – Durée : 28 mn
Longtemps ignorées car fragiles et difficiles à détecter, les architectures gauloises sont progressivement révélées par l’archéologie. La reconstitution expérimentale permet d’approcher la palette des techniques de construction, les savoir-faire gaulois entre le VIe et le Ier siècle avant notre ère entre Celtique et Méditerranée. Ce film propose de découvrir ces chantiers du XXIe siècle, menés en Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon et Provence, qui font dialoguer expérimentateurs, archéologues, architectes et artisans pour redonner du volume à cet habitat gaulois demeuré jusqu’alors invisible

Plus d’informations sur le site.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s