Poster un commentaire

L’arianisme des Wisigoths et leur conversion au catholicisme, par Emilie PAPEREUX

UNE CONVERSION NATURELLE

Wulfila explique les Evangiles aux Goths

Wulfila explique les Evangiles aux Goths

Au milieu du IVè siècle, plusieurs groupes de Barbares se convertissent à la religion chrétienne. Le phénomène est facile à expliquer : l’Empire romain est devenu chrétien depuis les années 320 et les Barbares absorbent rapidement tous les éléments de la culture romaine. Les Wisigoths se font ainsi baptiser entre 340 et 376 et ils choisisent la religion des empereurs, diffusées principalement par l’évêque Wulfila. Le problème, c’est que, dans ces années-là, les princes qui règnent sur Rome sont tous des hérétiques, en particulier l’empereur Constance (337-361).

Bible de Wulfila : le Codex Argenteus, copie d'Uppsala

Bible de Wulfila : le Codex Argenteus, copie d’Uppsala

Pour évangéliser les populations gothiques, Wulfila s’attela à traduire la Bible en langue gothique entre 350 et sa mort en 383. Pour cela, il en inventa un alphabet gothique. Il s’attaqua  en premier lieu à la conversiondes couches populaires. Aristocrates et païens restèrent pendant longtemps opposé à cette pensée, persécutant même Wulfila et ses fidèles vers 348. Ces persécutions anti-chrétiennes prennent un tour parfois extrêmement violent. C’est ainsi qu’Athanaric les fait brûler dans leurs maisons, tandis qu’un autre Goth, Winguric, les immole par églises entières.  Des missions wisigothiques à travers l’Empire romain achevèrent de convertir les Ostrogoths, les Vandales, les Burgondes, les Lombards et les Suèves au Vè siècle.

Les ariens pensent que le Père est beaucoup plus puissant que le Fils et l’Esprit-Saint. Ils suivent alors les enseignements d’Arius, prêtre d’Alexandrie. C’est pour cette raison que l’on parle d’ « arianisme ».

UNE TOLERANCE JUSTIFIEE

Par la suite, Rome est redevenue catholique (en 380, l’empereur Théodose Ier en fait la religion d’Etat) et les « Barbares » se retrouvent alors avec une religion différente de celle de l’Empire. En 476, après la disparition de l’Empire romaine d’Occident, les Barbares règnent donc sur des populations majoritairement catholiques (eux ne représentent que 5% de la population). Des tensions vont donc naturellement éclatées et les souverains « barbares » sont donc obligés de faire appel à une grande tolérance (ce que ne feront pas les Vandales en Afrique qui préfèrent persécutés le clergé catholique, sans grand résultat).

Les évêchés ariens vers 589 (BONNERY, AFAM, 1991)

Les évêchés ariens vers 589 (BONNERY, AFAM, 1991)

UNE CONVERSION BIENVENUE

Muñoz Degrain, Conversion de Reccared, 1888, Palais du Sénat, Madrid

Muñoz Degrain, Conversion de Reccared, 1888, Palais du Sénat, Madrid

Néanmoins, en 589, le roi wisigoth Reccared se convertit au catholicisme et en fait la religion d’Etat, entraînant alors la conversion en masse de son peuple. Et alors qu’on pourrait penser qu’ils allaient se considérer comme Romains, il s’avère qu’en 630, c’est toute la population d’Espagne qui se voit comme « wisigothe ». La conversion a donc permis la naissance de cette nouvelle nation, qui porte un nom barbare mais qui est essentiellement composée d’anciens Romains.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s